Interview de Benoît Desprès, Business Director - Scalair

Sample

Scalair, "l’IT opérationnel as a Service"

Du On premise à l’IaaS, de l’IaaS vers le Cloud Public, Scalair accompagne les entreprises dans la transformation de leur Système d’Information vers un mode « as a Service ». De l’évangélisation à l’accompagnement des équipes IT internes, description des demandes actuelles du marché.

 

D’origine Lilloise, la société Scalair fait partie du groupe, Okto Campus, composé de trois sociétés. Aux côtés de Scalair, deux éditeurs Vade Secure (sécurité des emails) et OpenIO (solution de stockage objet). Scalair née en 2012, compte aujourd’hui une cinquantaine de salariés pour deux cents clients. « Notre business est d’accompagner les entreprises dans la transformation du mode de consommation de l’IT, nous proposons notamment de « l’Infrastructure as a Service », IaaS. Et de ce fait, nous avons accompagné beaucoup d’entreprises dans l’externalisation de leur Système d’Information (SI). Du fait de notre expertise à faire passer les SI du On premise vers l’IaaS, nous avons également beaucoup évangélisé sur le domaine du Cloud. »  explique Benoît Desprès, Business Director chez Scalair.

 

De l’IaaS avec Cloud System

Techniquement, Scalair conserve la maîtrise totale de ses offres IaaS, toutes réparties dans différents datacenters situés entre Lille et Paris. Même s’il n’est pas propriétaire des datacenters, Scalair possède ses propres espaces dédiés opérés par ses ingénieurs. Ces ingénieurs qui évoluent dans l’entité Cloud System ont tous un profil orienté infrastructure (réseau, stockage et sécurité). L’offre IaaS, sorte d’« IT as a Service », porte également le nom Cloud System. Elle laisse plus de disponibilité à l’IT interne pour réaliser, par exemple, des cartographies et des documentations (parc applicatif, procédure d’optimisation, transformation).

 

Du PaaS avec Cloud Ops

« Nous avons évolué avec le marché et sommes aujourd’hui passés au Cloud Hybride managé. Cela fait un an et demi que nous proposons du PaaS. » Cela se traduit concrètement par de nouveaux services de Cloud Public grâce à des partenariats avec AWS et Azure. « L’objectif est d’offrir aux entreprises qui possèdent des installations traditionnelles, la possibilité d’exploiter des services de Cloud Public en mode PaaS. Ainsi plutôt que d’installer sa propre base de données, une entreprise va opter pour un service de base de données dans le Cloud public. Les entreprises pourront travailler en mode automatisation car elles n’auront non seulement plus besoin de mettre les mains dans l’infrastructure mais de surcroît, les processus seront automatisés au maximum. » Poursuit Benoît Desprès. Avec son offre PaaS, Scalair travaille généralement avec les équipes Dev des entreprises. En amont du cycle DevOps, les équipes de Scalair conçoivent l’architecture nécessaire aux développeurs d’applications. Elles la mettent également en œuvre dans les Cloud Publics partenaires, l’exploitent et la maintiennent en permanence. Scalair constitue en quelque sorte la partie « Ops » du cycle. Tous les ingénieurs du département Cloud Ops sont des développeurs experts d’AWS ou d’Azure. Ils prennent en charge la souscription aux services destinés au client, développent des scripts pour automatiser au maximum la partie DevOps. Benoît Desprès insiste non seulement sur la réversibilité des choix dans le Cloud Public mais aussi sur la possibilité « d’allotir » les applications en fonction des choix IaaS et PaaS.

 

R&D pour les Outils du quotidien

Scalair joue également le rôle d’éditeur via son centre de Recherche & Développement (R&D), qui développe et met à disposition des outils pour faciliter le quotidien des entreprises clientes. Le Scalair Manager est une interface d’e-commerce par laquelle les entreprises peuvent accéder au catalogue de services en ligne, les choisir, les commander et obtenir une facturation automatique. Quant au Scalair Dashboard, il fournit les fonctions nécessaires à la supervision des ressources en environnement IaaS (cpu, Ram, Disque, état de fonctionnement) et sans oublier le moyen d’interagir avec le service et les éléments nécessaires à une supervision applicative (état de l’environnement).

 

Interview réalisée par Solange Belkhayat-Fuchs

 

Sponsors

Sponsor Platinum

  • LogmeIn

Sponsor Gold

  • Manage Engine

Sponsor Gold

  • T System

Sponsor Gold

  • Contrast Security

Sponsor Gold

  • Saagie

Sponsor Gold

  • Canonical

Sponsor Cocktail VIP

  • Interxion

Sponsor théâtre DevOps

  • Gitlab

Sponsor Silver

  • OVHCloud

Sponsor Silver

  • Mellanox

Sponsor Silver

  • Slack

Sponsor Silver

  • Scalair

Sponsor Silver

  • Nerim

Sponsor Silver

  • Prevision.io

Sponsor Silver

  • Starleaf

Sponsor Silver

  • Innovaphone

Sponsor Silver

  • Mitel

Sponsor Silver

  • Alibaba Cloud

Sponsor Silver

  • Bearstech

Sponsor Silver

  • Projixi

Sponsor Silver

  • Dynatrace

PARTENAIRES

Partenaire Média

  • L'informaticien

Partenaire média

  • Le Mag IT

Partenaire Média

  • It Social

Partenaire Officiel

  • Silicon

Partenaire Officiel

  • ItEspresso

Partenaire Média

  • IT For Business

Partenaire média

  • Decideurs Mag

Partenaire Stratégies Ressources & Digital

  • Archimag

Partenaire Channel

  • Edi Mag

Partenaire média

  • radio-dsi